Petite histoire de la Coop

Si la société d’habitation du Québec (SHQ) a pour mission de répondre aux besoins en habitation des citoyens, la Coopérative des Artistes du Ruisseau a, quant à elle, la mission d’attirer et de retenir des artistes et des travailleurs culturels dans ce petit coin attrayant et éveillé aux arts et à la culture qu’est l’Île de Hull et son ruisseau de la Brasserie. Ce coin de vie, désigné comme le pôle culturel de l’axe Montcalm, est destiné à offrir une concentration d’activités artistiques au centre-ville de Gatineau à l’image de certains secteurs économiques. Ces regroupements d’activités contribuent au développement urbain et ont pour effet de créer un espace urbain qui favorise l’achalandage des lieux par les consommateurs.

Le rapport à l’origine du projet de la coopérative d’habitation a été émis par une concertation d’artistes de Gatineau qui visaient à faire reconnaître leur contribution à la société au même titre que les autres acteurs économiques. Il a été déposé en juin 2016 au Conseil municipal de Gatineau. Ils recommandaient également la création d’une coopérative d’ateliers d’artistes et un centre d’excellence en arts de la scène.

Le projet de la coopérative est donc né de l’initiative de quelques esprits éclairés et s’insère dans l’idée d’un quartier où fleuriraient des ateliers, des lieux d’exposition et de résidences, le tout parcouru de circuits, de sentiers piétonniers illustrés et de lieux publics où s’exprimeraient diverses empreintes culturelles et artistiques dans le patrimoine historique de l’Île.  En offrant des logements abordables à des personnes qui œuvrent dans les secteurs de l’art et de la culture, le projet a voulu créer, au-delà de la facilité de résidence, un lieu favorable à des projets, des collaborations, des innovations et des événements artistiques et culturels.  Basée sur des valeurs de solidarité, d’entraide et de créativité, la Coopérative des Artistes du Ruisseau participe à la rénovation du quartier et à la création d’un pôle d’attraction et de développement en plein cœur de la ville.

L’appellation de «coopérative» n’est pas anecdotique. La moitié des logements sont ouverts aux PSL (programme supplément au loyer) , pour permettre aux plus démunis des artistes et travailleurs culturels et à leur famille d’avoir un logement. Une coopérative d’habitation, c’est un véritable laboratoire politique ayant pour but d’offrir un cadre de vie stimulant et coopératif en engageant ses membres dans le projet par le biais de comités et d’un CA qui valorise l’implication, l’éthique, la transparence et le respect des procédures, ingrédients essentiels de la réussite d’un tel projet.

L’Outaouais est une fourmilière d’artistes. Les institutions d’enseignement supérieur présentes sur le territoire en témoignent (École multidisciplinaire de l’image à l’UQO, Conservatoire de musique de Gatineau, Cégep de l’Outaouais, Collège Nouvelles- Frontières, Collège Héritage, Académie de danse de l’Outaouais, École de musique de l’Outaouais, École de théâtre musical l’Artishow, etc.). Or, l’artiste, le créateur, peine souvent à vivre de son art et peut trouver dans ce projet d’hébergement un milieu de vie agréable et stimulant. Son travail, atypique, souvent autonome, offre son lot de défis quotidiens. Bâtir une carrière d’artiste, c’est prendre des risques dans un domaine souvent immatériel, aventureux et parfois même éphémère. La grande diversité qui règne au sein de la population des artistes se caractérise par une constante précarité et l’obligation, pour la grande majorité d’entre eux, de s’adonner à une activité professionnelle ou deux sans rapport avec leur art, d’où l’importance de leur offrir un accès à des logements à prix abordable.

Le 31 janvier 2019, la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Mme Andrée Laforest, le ministre de la Famille et ministre responsable de la région de l’Outaouais, M. Mathieu Lacombe, et le maire de Gatineau, M. Maxime Pedneaud-Jobin, ont procédé à l’inauguration officielle de la Coopérative de solidarité Les Artistes du Ruisseau. 

***

Quelques chiffres…

  • La Société d’habitation du Québec (SHQ) a accordé plus de 3,4 M$ à ce projet d’habitation qui vise à offrir des logements abordables aux artistes et aux travailleurs culturels de Gatineau et de l’Outaouais.
  • La SHQ a versé cette subvention dans le cadre du programme Accès Logis Québec. De plus, elle garantit le prêt contracté par la coopérative.
  • Pour sa part, la Ville de Gatineau a octroyé près de 1,3 M$ pour la construction de cet immeuble situé dans un secteur culturel en pleine croissance.
  • Dix des logements de la Coopérative de solidarité Les artistes du Ruisseau sont pour des personnes seules et les trente-neuf autres – dont dix de trois chambres à coucher – sont réservés à des familles. Une salle polyvalente située au rez-de-chaussée stimule les collaborations et favorise une vie communautaire active pour ses occupants.
  • Quelque 24 ménages bénéficieront du programme Supplément au loyer de la SHQ, ce qui leur permettra de débourser seulement 25 % de leur revenu pour se loger. Cette aide additionnelle de 413 040 $, répartie sur cinq ans, est assumée à 90 % par la SHQ et à 10 % par la Ville de Gatineau.
  • Transition énergétique Québec a investi 130 925 $ pour que le bâtiment réponde aux normes de certification Novoclimat.
  • Le Rohsco Outaouais a été présent dans les différentes étapes du projet en assurant le suivi de la construction et du plan de gestion.